06 36 11 22 34
ludivine@grainegraphique.fr

Choisir la bonne typographie

Choisir la bonne typographie

choisir la bonne typographie

Même avec des centaines de polices sur son ordi, on a toujours du mal à choisir une seule typo pour sa création. Comment choisir ? Quelles erreurs ne pas faire ? Je vous explique les éléments de base à prendre en compte pour choisir la bonne typographie pour votre logo, ou pour la mise en page d’un document.

👮‍♀️ Mais que fait la police ?

Fourche, épaule, plein, délié, empattement, jambage, panse, queue, oreille, mais de quoi parle-t-on ? La typographie dispose d’un vocabulaire particulier, et le choix d’une typographie ne doit pas être laissé au hasard.

👉🏻 Comment choisir une typographie ?

Vous ne vous êtes pas déjà dit qu’un texte était difficile à lire ? La priorité absolue pour le choix d’une police reste la lisibilité. Certaines polices ne conviennent pas du tout pour un texte en continu ou de petite taille. Le choix doit aussi être esthétique, bien que les goûts soient différents d’une personne à l’autre. La police choisie doit également être cohérente avec le fond. On n’utilisera pas une police manuscrite ou fleurie pour un sujet grave ou pour évoquer une rigidité. Et inversement.  

En fonction de son style, une police peut donner une impression de rapidité, de lenteur, de légèreté, de douceur ou de robustesse. Certaines polices sont liées à des périodes de l’histoire ou à des aspects culturels. Pour choisir une police adaptée, il est important de tenir compte de ces différents aspects.

« La typographie est au texte ce que le musicien est à la partition et le metteur en scène à la pièce. Sa fonction première est d’interpréter et d’exprimer le texte dans une forme traduisant son ton, sa structure logique, son importance et son rythme. »

ROBERT BRINGHURST – Typographe et poète canadien.

Choisir une police « à la mode »

Si c’est à la mode, c’est que la mode peut passer. Le Comic Sans Ms, si utilisé au début dès années 2000 est maintenant complètement proscrit dans le monde du graphisme. Pour ne pas risquer de devenir complètement « has been » en peu de temps, pensez à la durabilité de votre graphisme. Evidemment, chaque époque a son style, mais essayer de te pas être trop marqué est un gage de durabilité.

Varier les polices

Dans un document, tout n’est pas nécessairement écrit avec la même police. Mais attention à ne pas en abuser. Sélectionnez des polices harmonieuses. Evitez d’avoir plusieurs polices avec un style trop marqué. Elles risqueraient de ne pas s’entendre et de créer une cacophonie sur votre document.

Pensez par exemple à choisir une police forte pour les titres, une police bien lisible pour les textes, et éventuellement une troisième pour mettre en exergue des textes ou des citations.

Pour mixer des polices, il faut éviter des polices qui se ressemblent trop. Cela peut créer la confusion. Cependant, la variation peut également se dans la même famille de polices, par exemple en variant les graisses (light, regular, bold).

Où trouver des polices ?

L’idéal pour varier et ne pas utiliser toujours les mêmes, est d’en télécharger de nouvelles. De nombreuses typographies gratuites et dont l’usage est libre de droits sont disponibles en ligne et notamment sur le site dafont.com

© Photo : Alex Andrew – Pexels